Teach For Uganda – Le leadership pour répondre aux inégalités d’éducation du pays

@aaron burden

En Ouganda, 70 % des enfants qui s’inscrivent à l’école primaire abandonnent avant la fin de leur programme. James K. Arinaitwe a créé Teach for Uganda, une organisation à but non lucratif, pour réduire ces inégalités d’accès à l’éducation à travers une approche novatrice et locale. 

Sa mission ? Permettre à son pays d’origine, l’Ouganda, de fournir une éducation de qualité à tous ses enfants, quel que soit leur milieu socio-économique. 

Comment ? En mettant l’accent sur le leadership et en investissant dans le capital humain du pays. Teach for Uganda privilégie ainsi une formation locale des leaders africains qui souhaitent également contribuer au développement économique et social de leur pays en créant des solutions durables à ces inégalités d’éducation. 


En Ouganda, 70% des enfants qui s’inscrivent à l’école primaire abandonnent avant la fin de leur programme.


TFU sélectionne et forme les étudiants des meilleures universités du pays aux méthodes pédagogiques et de leadership leur permettant de former à leur tour les enfants des milieux les plus défavorisés. Pendant deux ans, ces fellows sont ensuite placés dans les écoles publiques et privées des zones rurales pour mettre leurs compétences au service d’une meilleure éducation et leur redonner ainsi l’espoir de sortir du cercle vicieux de la pauvreté. 

Dans un article écrit pour Bright Magazine, le fondateur de TFU explique ce qui l’a poussé à adopter cette approche :  » Pour corriger les inégalités en matière d’éducation sur notre continent, il faut créer une nouvelle génération de leaders – ceux qui parviendront à résoudre ces problèmes sociaux déjà ancrés par une nouvelle approche. Plus précisément, nous avons besoin de leaders africains qui se demandent : « Comment faire partie de la solution, plutôt que de systématiquement dénoncer le problème ? » ».

L’organisation a déjà encadré plus de 2 000 enfants et s’est récemment lancé au Ghana et au Nigeria, dans l’espoir de développer cette initiative sur tout le continent.

Pour en savoir plus, c’est par ici.


A travers ces Stories, Azickia vise à mettre en avant des initiatives à impact social, en France et dans le monde, et cela sans adhérer pour autant à toutes les opinions et actions mises en place par celles-ci. Il est et restera dans l’ADN d’Azickia de lutter contre toute forme de discrimination et de promouvoir l’égalité pour tous.